du 6 au 22 mai 2011

Pour leur toute première collaboration artistique, Loup Gangloff et Frédéric Mancini ont choisi d’intituler leur exposition Druft, néologisme énigmatique de l’anglais drift – dérapage…

Le Druft est au dérapage ce que le Tesseract est au cube tridimensionnel. L’ajout d’une dimension qu’il n’est pas possible de se représenter en l’état. Un dérapage que l’on peut observer continuellement, essayer d’avancer en freinant, ou plutôt de freiner pour avancer.
Le travail, la production, le sabotage et l’abrutissement sont les notions de base qui définissent la collaboration de Frédéric Mancini et Loup Gangloff. L’exposition pourrait se définir en une tentative d’ajouter le dysfonctionnement au didactisme, mais en s’attachant à la dimension physique du travail, de même manière qu’aux débordements sexuels, aux malaises et au confort de la relation physique du corps et du travail. Druft comprend des sculptures, des maquettes, et des dessins dans lesquels ils se mettent en scène de manière explicite. L’humour est parfois d’un goût douteux et apparait comme un fil conducteur à travers l’ensemble des pièces. La série Artistes au travail se compose de quatre dessins représentant les deux artistes dans la même scène urinant tour à tour dans deux directions du format (droite-gauche). Ils arrivent ainsi à s’uriner sur les pieds à deux reprises chacun, plus une fois mutuellement tout en se tournant le dos trois fois en tout.

 

2boulesvanille.com