Mathias ISOUARD
Matières génératives

exposition du 14 septembre au 12 octobre 2019

vernissage le vendredi 13 septembre 2019 à partir de 18h

en Résonance de la Biennale de Lyon 2019

Matières génératives évoque et questionne les interactions entre matérialité/physique et immatérialité des processus liés au médium numérique. Les œuvres de Mathias Isouard explorent l’hybridation entre le sculptural et le sonore, entre la partition spatiale et la composition générative, par l’expérimentation de dispositifs instruments. Les machines interactives présentées dans cette exposition provoquent des espaces qui tendent à distordre la perception du temps. Basées sur les principes de visualisation et de sonification des données issues du réel, ces propositions existent d’abord « Ici et Maintenant ».

Diplômé de l’École supérieure d’Art d’Aix-en-Provence en 2011, puis du Fresnoy – Studio national des arts contemporains en 2017, Mathias Isouard fait partie des artistes transdisciplinaires qui expérimentent une approche sensorielle de la matière au travers de pratiques empiriques orientées par les sensations. Mêlant la sculpture, l’image et le son dans leurs relations à l’espace, les installations qu’il élabore se jouent des qualités acoustiques particulières d’un lieu ou d’un matériau. Il explore et développe ses propres outils de création, des instruments de production qui deviennent par la suite autonomes, ou interactifs grâce à l’utilisation des technologies digitales. Par le traitement en « temps-réel » et des réalisations in situ, les transformations de l’espace et les situations qu’il met en œuvre permettent aux visiteurs d’être à la fois spectateur, acteur et objet de l’expérience.

mathias-isouard.com